Voici un guide complet pour découvrir et approfondir votre utilisation de Google Analytics. Grâce à cet outil puissant, apprenez à analyser votre audience et optimiser significativement les performances de votre site web ou de votre application mobile.

A quoi sert Google Analytics?

Google Analytics est un outil avancé de mesure des performances et d’analyse de l’audience de votre site internet ou application mobile. Une fois configuré, il vous permet de recueillir de nombreuses données statistiques sur le trafic que vous générez quotidiennement et le comportement de vos visiteurs, avec un grand niveau de détail et une grande variété d’indicateurs.

Est-ce que Google Analytics est payant?

Combien coûte ce service d’analyse de votre audience? Bonne nouvelle: tant que vous êtes en-dessous des 10 millions de visites par mois et par compte, Google Analytics reste gratuit.

Quelles données peut-on mesurer et quels indicateurs sont disponibles sur Google Analytics ?

Par exemple, parmi ces précieuses informations sur votre site web ou application mobile, Google Analytics vous révèle le nombre de visiteurs (nouveaux ou connus), de sessions et de pages vues sur une période donnée, avec la possibilité de comparer leur évolution avec une période précédente.

Analytics vous renseigne également sur la provenance de vos visiteurs sur le web:

  • accès à votre site web par un moteur de recherches,
  • par un hyperlien d’un site tiers,
  • par une annonce publicitaire,
  • en tapant directement votre URL dans la barre d’adresse, etc.

La localisation géographique de vos visiteurs est aussi disponible, tout comme le type d’appareil utilisé.

De plus, Google Analytics vous permet en un clin d’œil de savoir quelles sont les pages les plus consultées, les produits les plus attractifs ou les sujets qui intéressent le plus les internautes sur votre site web, sur une période donnée.

Vous pouvez aussi jouer au maître du temps, en mesurant la durée moyenne de session des visiteurs de votre site web ou application, ainsi que la durée moyenne de consultation de chaque page.

Autre variable intéressante: les flux utilisateurs. Cette donnée illustre de manière très claire les différents parcours de navigation empruntés dans le flot de vos visiteurs.

Des données plus techniques, telles que le taux de rebond (pourcentage de visiteurs n’ayant consulté qu’une seule page), sont à votre disposition. Le taux de conversion est mesurable également, si vous possédez un site web ou une application mobile de e-commerce.

Bien entendu, en jouant avec les différents paramètres de vos rapports d’analyse d’audience, vous pourrez aller encore plus loin dans la finesse de votre étude statistique des comportements de vos visiteurs.

Pour commencer sur Google Analytics

Voici en 4 étapes comment vous lancer avec Google Analytics…

1. Créez votre compte Google Analytics

Commencez par créer votre compte Google Analytics, en quelques clics et gratuitement.

2. Créez une « propriété » dans votre compte

Une fois votre compte validé, vous devez y créer une « propriété ». De quoi s’agit-il ? Dans Google Analytics, une propriété est un lieu virtuel vers lequel sont envoyées les données que vous souhaitez analyser, un peu comme un dossier commun dans lequel vous pouvez ranger, consulter et paramétrer tous vos rapports d’analyse.

Google Analytics vous permet de connecter un ou plusieurs sites web (ou applications mobiles) à une même propriété. Si vous possédez plusieurs sites internet, vous avez aussi la possibilité de créer une propriété distincte pour chacun d’entre eux. Tout dépend de la structure de votre activité à long terme.

Par exemple, si chaque site web représente une branche différenciée et indépendante de votre business, dont la gestion et la stratégie lui sont propres, il sera préférable de créer une propriété différente pour chacun. Ceci dit, vous pouvez tout à fait créer une propriété commune à vos différents sites web et différencier leurs données respectives au sein de celle-ci.

Pour créer une propriété dans votre compte Google Analytics, il vous suffit de vous rendre dans le menu de la section « Propriété » et de sélectionner « Créer une propriété« . Remarque: si vous n’êtes pas l’administrateur principal de ce compte Analytics, vous devez au moins avoir le niveau d’autorisation « Modifier » pour y créer une nouvelle propriété.

Ensuite, vous devez nommer le site web à associer à cette nouvelle propriété et en renseigner l’URL. S’il s’agit d’une application mobile, vous devez sélectionner « Firebase« , puis « Associer une application« , avant de lui attribuer un nom.

Puis, pour votre propriété, vous devez choisir une catégorie sectorielle et un fuseau horaire. Vous obtiendrez alors l’identifiant de suivi de votre propriété. Conservez précieusement cet identifiant, car vous devrez le rappeler dans le code à insérer dans le ou les sites web associés à cette propriété, pour pouvoir en mesurer les performances.

3. Créez une « vue » dans votre propriété

Dans la propriété que vous venez de créer, vous devez à présent créer une « vue« . Dans Google Analytics, une vue est en quelque sorte un fichier contenant les rapports et analyses des données de votre site web ou application mobile.

Par défaut, Google Analytics crée dans votre propriété une vue contenant toutes les données qui y sont envoyées. Il est recommandé de conserver cette vue initiale et d’en créer d’autres dans cette propriété, qui peut en contenir plusieurs (25 maximum). Quel intérêt de créer plusieurs vues dans une propriété?

Si vous possédez plusieurs sites web et applications mobiles, connectés à une seule et même propriété, vous avez la possibilité d’appliquer des filtres spécifiques à chaque vue, afin d’isoler certaines données. Par exemple, une vue A peut être configurée pour afficher les données provenant de votre site web A, afin d’en mesurer les performances propres, alors que la vue B affichera les informations de votre site web B.

D’autre part, si plusieurs utilisateurs sont connectés à votre propriété, vous pouvez définir les autorisations d’accès de chaque vue, en fonction de votre organisation. Ainsi, chacun peut accéder aux données qui le concernent, sans que tout le monde puisse consulter l’ensemble des informations.

Donc, pour créer une nouvelle vue, il vous suffit de vous rendre dans votre propriété et de cliquer sur la section « Vue« , puis « Créer une vue« . C’est alors que vous devez nommer cette vue et y renseigner un descriptif, dans lequel vous pouvez mentionner les données qu’elle contient, afin de bien vous organiser.

Plusieurs options se présentent à vous dans la création de votre vue, telles que le choix entre site web et application mobile, ou encore la définition du fuseau horaire. L’option « User ID » vous permet, si vous l’activez, de reconnaître les différentes actions d’un même utilisateur à partir de plusieurs appareils et lors de différentes sessions. Cette option est très intéressante pour affiner votre analyse, mais nécessite un effort technique supplémentaire de votre part: à vous de voir si vous pouvez la mettre en place.

Une fois que vous avez choisi vos options, il ne vous reste qu’à cliquer sur « Créer une vue » pour finaliser le processus. Bien entendu, à tout moment, vous pourrez modifier les paramètres de cette vue dans la section « Admin« . Enfin, pour chaque vue supplémentaire que vous voulez créer, vous n’avez plus qu’à reproduire cette procédure, en choisissant le type de données et le niveau d’autorisation d’accès pour chacune.

4. Insérez le code Google Analytics

Après avoir créer votre propriété, Google Analytics vous fournit un morceau de code à insérer dans le code source de chaque site web dont vous voulez collecter et analyser les données pour cette propriété.

Ce morceau de code est à copier et coller entre les balises HTML <head> et </head> de chaque page web à analyser. À l’intérieur de ces quelques lignes de Javascript, vous devez renseigner votre identifiant de suivi (acquis lors de la création de votre propriété) à l’emplacement indiqué par Google Analytics.

Désormais, votre site web est connecté à votre compte et à votre propriété dans Google Analytics. Évidemment, si cette opération technique est trop complexe pour vous, adressez-vous à votre webmaster, votre développeur ou toute personne compétente pour l’effectuer, car l’insertion de ce morceau de code est indispensable au fonctionnement des outils de mesure Google Analytics.

Définissez des objectifs

Dans Google Analytics, un objectif est une action à réaliser par un utilisateur. L’interface vous propose de multiples objectifs majeurs (« macro« ) et mineurs (« micro« ). En les programmant, vous pouvez mesurer et optimiser leur atteinte par les internautes, par rapport à votre stratégie web.

Il y a plusieurs types d’objectifs dans la matrice de Google Analytics:

  • les objectifs de destination (exemple: arriver sur une page spécifique)
  • les objectifs de durée (exemple: rester au moins 5 minutes sur votre site)
  • les objectifs de nombre de pages ou d’écrans par session (exemple: consulter au moins 4 pages de votre site)
  • les événements (exemple: cliquer sur un bouton d’achat sur votre site)

Mieux vous configurez des objectifs dans une vue, en cohérence avec votre plan d’action sur internet, plus vous pouvez identifier ce qui marche et ce qu’il faut changer sur votre site web ou application, en vue d’optimiser vos performances. Jusqu’à 20 objectifs peuvent être définis par vue, afin de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur le comportement de votre audience. De plus, un rapport spécifique à la conversion de vos objectifs peut être édité en allant dans « Conversion« , puis « Objectifs« .

Google Analytics vous permet aussi d’affiner vos objectifs de destination en vous proposant de définir un entonnoir de conversion. Renseignez le parcours utilisateur que vous souhaitez pour vos visiteurs (pages d’entrée, d’étapes, de sortie) et Analytics vous montrera si l’objectif est atteint dans le tableau des flux utilisateurs de votre vue. Ainsi, vous voyez en un clin d’œil dans quelle mesure votre parcours utilisateur cible est suivi, ou par quel chemin vos visiteurs préfèrent passer en réalité.

Ce type d’objectif convient particulièrement aux sites de e-commerce souhaitant mesurer finement leur taux de conversion. Dans ce sens, les e-commerçants peuvent attribuer une valeur marchande à chaque objectif atteint. Cette option de Google Analytics est utile si vous connaissez votre taux de conversion ainsi que la valeur du panier moyen de vos clients.

Par ailleurs, pour les propriétaires de sites web qui mènent une campagne publicitaire Google Ads, Google Analytics croise les données recueillies à partir de vos annonces et de vos pages web afin de créer pour vous des objectifs intelligents!

De quoi s’agit-il? Analytics identifie et analyse automatiquement les meilleures sessions de connexions de vos visiteurs / clients, pour mieux les transformer en objectif à atteindre.

Mettez en place des événements

Au-delà de la simple navigation sur votre site web ou application mobile, vous pouvez détecter les interactions de vos visiteurs sur vos pages grâce aux « événements« . Pour les connaisseurs, les événements Google Analytics correspondent à la définition des événements dans les langages de programmation utilisés pour le web, notamment en Javascript ou selon le protocole AJAX.

Par exemple, un événement peut être le fait de cliquer sur un bouton, de télécharger un document, de visionner une vidéo, ou encore de cliquer sur une annonce publicitaire intégrée à votre page web. Pour mesurer les données relatives à un événement, rendez-vous sur « Accédez à votre vue« , puis « Rapports« , « Comportement » et « Événements« .

Pour chaque événement à analyser, vous devez:

  • choisir une catégorie,
  • sélectionner un type d’action,
  • renseigner un libellé,
  • et éventuellement attribuer une valeur marchande (comme nous l’avons vu pour les objectifs).

Attention: pour analyser un ou plusieurs événements dans Google Analytics, vous devez ajouter un morceau de code prévu à cet effet, en plus du code Analytics standard déjà inséré dans vos pages. Ces lignes de code spécifiques aux événements sont éditées et fournies en utilisant le Google Tag Manager.

Si vous ne maîtrisez pas ce genre d’opérations techniques, demandez à votre webmaster, votre développeur ou toute personne compétente de les effectuer pour vous, en précisant bien les événements que vous souhaitez mesurer.

Les rapports « Type d’audience »

Si vous souhaitez avant tout apprendre à mieux connaître votre audience, vous pouvez paramétrer et consulter dans votre vue les rapports « Type d’audience« . Ces rapports vous fournissent des informations détaillées sur vos visiteurs. Rendez-vous dans « Accédez à votre vue« , puis « Rapports » et « Audience« , tout simplement.

Parmi les multiples données que ces rapports vous proposent, vous pouvez connaître votre nombre d’utilisateurs actifs sur une période donnée, segmenter les utilisateurs amenés grâce à votre lien commercial, analyser une cohorte à partir d’un critère commun précis, obtenir des données démographiques, découvrir leurs centres d’intérêts, les géolocaliser, analyser leurs comportements, identifier le type d’appareil utilisé pour naviguer sur votre site ou application mobile, etc.

Créez un tableau de bord personnalisé

L’utilisation de Google Analytics n’est pertinente que si elle s’inscrit dans la durée. Si vous consultez les performances de votre site web ou application mobile de façon régulière, il est intéressant et pratique pour vous de créer un tableau de bord personnalisé.

Un tableau de bord est la réunion, sur un même écran, des indicateurs et données à mesurer les plus pertinentes pour vous au quotidien. Pour créer le vôtre dans votre compte Google Analytics, rendez-vous dans « Accèdez à votre vue« , puis « Rapports« , « Personnalisation« , « Tableaux de bord » et « Nouveau tableau de bord« .

En partant d’un tableau vierge, il vous suffit ensuite de sélectionner et insérer les « widgets » contenant les indicateurs de votre choix. Ces widgets peuvent se présenter sous la forme de données statistiques, frises chronologiques, cartes géographiques, tableaux à plusieurs entrées, diagrammes ou barres: à vous de choisir les formats.

Pour affiner votre tableau de bord, si besoin, vous pouvez également lui attribuer un segment d’utilisateurs. Les données affichées ne concerneront alors que ce groupe de visiteurs et pourra être comparé avec d’autres segments.

Et puisque Google Analytics a tout prévu pour vous simplifier la vie, vous avez la possibilité de partager votre tableau de bord avec les autres utilisateurs de votre compte ou avec les membres de votre équipe. Les tableaux de bord peuvent être partagés sous la forme d’un lien hypertexte, envoyés par e-mail ou édités en PDF, à votre convenance.

Connectez Analytics à vos compte Google Ads et Adsense

En connectant Google Analytics à vos comptes Google Ads et Google Adsense, vous pouvez mesurer les performances détaillées de vos campagnes et revenus publicitaires. Ainsi, l’analyse de votre audience et de vos performances devient complète et professionnelle, sur l’intégralité du cycle de vie de votre clientèle.

Les données croisées sont alors beaucoup plus complètes. D’autre part, vous pouvez entreprendre et développer de nouvelles actions commerciales à destination de votre audience, telles que le remarketing des visiteurs de votre site web ou application mobile en vue de finaliser davantage de conversions.

Pour associer votre compte Google Ads, rendez-vous dans votre compte Google Analytics sur « Admin« , puis « Propriété« , « Association avec Google Ads » et « Nouveau groupe d’associations« . Différentes options vous seront alors proposées. Une fois vos préférences définies, finalisez le processus en cliquant sur « Associer les comptes« .

Pour associer votre compte Google Adsense, le processus est similaire: rendez-vous dans votre compte Google Analytics sur « Admin« , puis « Propriété » et « Association Adsense« . Ce croisement des données analysées vous permettra d’optimiser votre stratégie web en vue d’augmenter vos revenus publicitaires.

Pour aller plus loin avec Google Analytics

Nous venons d’aborder en détail les fonctionnalités principales disponibles sur ce formidable outil qu’est Google Analytics, en vue de vous y familiariser. Néanmoins, avec le temps, vous y trouverez des options beaucoup plus avancées, pour affiner toujours plus l’analyse de votre audience et de vos performances sur internet.

Le centre d’aide Analytics

Si vous avez besoin d’aide sur un point spécifique dans la configuration de votre compte Google Analytics, le guide d’aide en ligne est très complet et répondra à toutes vos question. Rendez-vous sur https://support.google.com/analytics.

La Google Analytics Academy

Si vous souhaitez devenir un véritable gourou de l’analyse de votre audience, vous pouvez aller plus loin en suivant le programme de cours gratuits de l’Analytics Academy, accessible à l’adresse suivante : https://analytics.google.com/analytics/academy.

La version premium Google Analytics 360

Enfin, pour un usage professionnel de haute voltige, vous devrez sans doute passer à la version premium payante de l’outil: Google Analytics 360. Des fonctionnalités très avancées vous y seront proposées, ainsi qu’une assistance par les experts de Google.

L’application mobile

Et n’oubliez pas que vous pouvez consulter vos données statistiques sur mobile en téléchargeant l’application Google Analytics sur Google Play!