Si je devais tout reprendre de zéro, voici ce que je ferais pour devenir affilié et gagner ma vie grâce à l’affiliation.

Pourquoi devenir affilié?

Sur Internet, il existe de nombreuses manières de gagner de l’argent: Dropshipping, Ecommerce, Blogging, Coahcing, etc…

Le truc, c’est qu’en plus de demander des compétences particulières (maitrise de Facebook Ads, du copywriting, etc…) ce genre de business sur Internet demande également de maitriser son sujet (qui peut se prétendre coach sportif en n’ayant jamais soulevé une altère?).

Et lorsqu’on débute. Et pour la majorité des personnes qui se lancent sur le web, cela peut-être un véritable frein. Raison pour laquelle de nombreux débutants commencent par se lancer dans l’affiliation.

Et ce pour plusieurs raisons:

  • pas besoin de maitriser le sujet
  • pas besoin d’être bon en marketing
  • pas besoin de maitriser des compétences techniques

Le seul travail d’un affilié est de rediriger une audience ciblée vers le produit (ou le service) d’une personne (ou d’une société) tierce et de toucher une commission à chaque vente.

Le concept est relativement simple et (presque) n’importe qui, à partir du moment où les 7 étapes qui vont suivre sont respectées (et qu’un minimum de travail soit fourni).

Etape n°1: Rechercher une niche

Pour générer des ventes sur Internet et vivre de l’affiliation, l’étape de la recherche de niche (rentable) est primordiale.

Heureusement ce n’est pas ce qui manque et les thématiques à fort potentiel sont nombreuses.

Voici d’ailleurs quelques thématiques qui cartonnent actuellement:

  • La santé (traitement d’une pathologie)
  • Le sport (prendre du muscle)
  • La perte de poids (perdre du poids d’une partie du corps)
  • La rencontre (rencontres thématiques)
  • La finance (crypto actif)
  • etc…

Et comme on parle ici de niche (et pas de thématique), vous allez devoir étayé votre choix.

Pour exemple: Thématique santé > Traitement problème de peau > Traitement du psoriasis > Crème pour le psoriasis > Diprosone

Vous voyez qu’en partant d’une thématique large, il est tout à fait possible de se nicher jusqu’à viser un médicament spécifique. Et on pourrait le faire pour chacune des thématiques citées précédemment.

Le mieux étant de partir sur une niche qui vous parle, surtout au début.

Car, par expérience, il est toujours plus facile de faire la promotion (et de vendre en affiliation) d’un produit que l’on connait parce qu’on l’a déjà testé ou simplement car la thématique nous plait.

Votre travail pour cette étape va être de lister 10 thématiques sur lesquelles vous souhaiteriez vous lancer.

Etape n°2: Rechercher une affiliation

Cette étape fait partie des 5 critères que j’enseigne pour réussir en affiliation.

Cinq critères sur lesquels tu ne peux pas faire l’impasse et que j’aborde au cour d’une série de 4 vidéos de formation gratuites que tu peux télécharger en cliquant ici.

Le principe de l’affiliation est relativement simple:

  • trouver de nouveaux clients (audience ciblée)
  • promouvoir un produit (ou service)
  • toucher une commission à la vente

On pourrait résumer le business modèle par « apporteur d’affaire » La raison pour laquelle cette étape est importante est simple.

Si le produit (ou service) dont tu souhaites faire la promotion ne dispose pas de programme d’affiliation, tu n’as aucun intérêt financier à le promouvoir.

Et qu’en bien même il disposerait d’un programme, encore faut-il qui soit intéressant et que l’affilieur avec lequel tu travailles soit sérieux et dispose de taux de commissions intéressants.

Car il arrive parfois que certaines plateformes d’affiliation te fasse miroiter de jolies commissions pour au final ne jamais te les payer, ou t’en cacher une partie (c’est l’expérience qui parle).

Mais avant d’en arriver là, voici comment savoir si ton produit dispose d’un programme d’affiliation de 2 manières différentes:

  1. sur Google tape « affiliation + nom du produit », « programme affiliation + nom du produit ».
  2. sur le site du produit, vérifie dans le menu du bas si les termes « affiliation », « devenir affilié » ou encore « devenir partenaire » apparaissent.

Dans le cas des crèmes pour le psoriasis, il suffit de se rendre sur les sites marchands (ou marketplace) proposant ces crèmes à la vente.

Comme par exemple la pharmacie en ligne: Treated (qui dispose d’un programme d’affiliation) BINGO

Maintenant vous avez récupérer vos liens d’affiliation et que vous savez comment monétiser votre site, voyons comment le créer.

Etape n°3: Créer un site

Il existe de nombreuses manières de promouvoir son lien affilié. Instagram, YouTube, Facebook, etc…

Néanmoins faire de l’affiliation au travers d’un site (sites de niche ou sites affiliés dans le jargon) propose plusieurs avantages:

  • revenus réellement passifs: une fois le site en ligne, le contenu rédigé et le référencement fait, le site va tourner en pilotage automatique (il aura juste besoin d’un peu d’entretien 2 ou 3h par mois…)
  • revenus durables: une fois le site bien en place sur Google, sa durée de vie va être de plusieurs mois, et très souvent de plusieurs années (l’un de mes sites lancés en 2014 continu de me rapporter plus de 500 euros mensuel, sans rien faire)
  • pas besoin de se mettre en avant: à la différence d’une vidéo YouTube ou de Stories Instagram, un site de niche est avant tout anonyme. Pas besoin de faire voir sa tête pour vendre.

Et ce ne sont que 3 des nombreux avantages que proposent la création de sites de niche.

Si tu veux en savoir plus, sache que j’explique également la création d’un site en détail dans la série de 4 vidéos dont je t’ai parlé plus haut dans l’article.

Maintenant voici comment créer ton site:

  • Choisir un hébergement: il en existe des dizaines et pour ma part je suis plutôt fan d’O2switch et de SiteGround.
  • Achète ton nom de domaine: souvent offert la première année lorsque tu prends un hébergement.
  • Installe WordPress: il suffit généralement de cliquer sur un bouton depuis ton CPanel

Et pour plus de facilité, voici un tuto vidéo où je te montre, étapes par étapes, comment héberger ton site sur O2switch:

Etape n°4: Produire du contenu de qualité

Créer un site c’est bien, produire du contenu de qualité c’est mieux. Mais qu’est ce qui se cache dernière le terme « qualité »?

Un contenu de qualité se définir par 2 choses essentielles:

  1. un contenu apportant une réelle valeur ajoutée aux lecteurs
  2. un contenu sémantiquement optimisée pour Google.

Le premier principe étant compréhensible par tous, je vais plutôt m’attarder sur le deuxième. Lorsque vous écrivez un article, Google n’a pas le même niveau de lecture qu’un humain.

C’est pourquoi il va falloir lui donner à manger.

Et voici comment procéder:

  • Définir le mot clef (ou la requête) sur lequel portera votre article: par exemple « traitement psoriasis »
  • Rédiger votre contenu en apportant un maximum de valeur à votre lecteur
  • Vérifier l’optimisation sémantique de votre article en utilisant l’outil 1.fr et en suivant les étapes de « optimiser votre texte »
  • Vous obtiendrez une note sur 100 pour l’optimisation de votre contenu par rapport à votre mot clef visé
  • Rajouter les mots clefs et expressions suggérées par 1.fr (version payante) à votre contenu

Le but est véritablement d’obtenir une note de 100 sur 100.

Etape n°5: Créer une audience ciblée

Cela va de soit, et le gros avantage des sites de niche c’est que votre audience (votre trafic) va directement affluer de Google.

Cerise sur le gâteau vous allez pouvoir cibler de manière chirurgicale votre audience en fonction des mots clefs visés.

Dans notre exemple du psoriasis, et en fonction des articles rédigés, vous allez pouvoir cibler des internautes recherchant les requêtes suivantes:

  • meilleur traitement psoriasis
  • achat crème psoriasis en ligne
  • Diprosone avis

Et des internautes qui recherchent ce genre de mots clefs sur Google sont des internautes prêt à acheter. Internautes qu’il est beaucoup moins évident de cibler via un compte Instagram ou une pub Facebook…

La question qui se pose maintenant est: « comment se retrouver dans les premiers résultats de recherches sur ces mots clefs? »

Cela va dépendre de 3 critères:

  1. la concurrence en première page de Google (et qui fait parti de l’un des 5 critères que j’enseigne dans la série de vidéos) du mots clefs sur lequel vous souhaitez vous positionner.
  2. la qualité et l’optimisation du contenu vu précédemment
  3. le référencement et la création de liens retours (backlinks) sur votre site: je vous conseille de vous fixer 15 backilinks sur les 3 premiers mois (mais vous pouvez en faire plus)

Et lorsque les 3 sont maitrisés, comme le dirait Pico: « ça fait des Chocapic »

Etape 6: Faire la promotion de votre contenu (et de votre lien affilié)

Entre le moment où vous achetez votre nom de domaine et le moment où votre site commence à « ranker sur Google » (atteigne la première page), il va se passer 4 à 6 mois (hors nom de domaines expirés).

Pendant cette période, vous allez voir tout le temps de:

  • créer votre contenu
  • référencer votre site
  • créer un second site (on en reparle juste après)

Et également de faire la promotion de votre contenu de diverses manières.

Si la thématique si prête voici différentes possibilités de faire la promotion d’un contenu de qualité (et d’acquérir du trafic qualifié hors Google)

  • réaliser un article invité sur un blog/site influent de votre thématique (ça marche extrêmement bien, et c’est typiquement ce que je suis en train de faire au travers de cet article).
  • partager votre contenu (de qualité) sur des groupes Facebook de votre thématique (il faudra au préalable être actif sur le groupe et ne pas poser votre article comme un cheveux sur la soupe).
  • réaliser une vidéo screencast (en filmant votre écran) reprenant votre article et la poster sur YouTube (seulement pour les plus motiver d’entre vous 😉 )

L’avantage de cet exercice de promotion c’est en recevant du trafic sur votre site (hors Google), vous allez émettre un très bon signal à Google qui saura vous le rendre au moment de vous positionner dans ses résultats de recherches.

Cerise sur le gâteau, vous allez également pouvoir gagner des commissions en faisant des ventes en affiliation via les internautes atterrissant sur votre site.

Etape 7: Repeat

En choisissant la bonne thématique et la bonne affiliation, un site de niche va pouvoir vous rapporter une moyenne de 500 euros par mois.

Oui, on est loin des 10 000 euros / mois du ecommerce et ou encore du coaching… MAIS (car il y a toujours un « mais »), à la différence des 2 business modèles précédemment, une fois votre site en pilotage automatique, vous n’aurez pratiquement plus besoin d’y toucher.

Sauf pour rajouter occasionnellement du contenu ou créer quelques liens retour (tâche que vous pourrez aisément sous-traiter). 

Hors, un site de e-commerce, surtout le trafic provient de pub Facebook, il faudra quotidiennement être sur son business.

Je ne dis pas que c’est mal ou mauvais… juste que ce n’est pas ma définition du business en ligne qui reste avant tout un support financier pour vivre la vie dont j’ai envie (et pour ne pas la passer devant un écran à longueur de journée).

Mais revenons à nos 500 euros avec un site…. on est d’accord pas de quoi remplacer un salaire… sauf que, il n’y a pas de limite à la création de sites de niche.

Faisons un calcul:

  • Imaginons créer 5 sites sur une année (un tous les 2 mois, on est très large),
  • Imaginons que chaque site rapporte 300 euros/mois (même pas 500)
  • 5 x 300 = 1500 euros par mois…

Qu’est ce que ça changerait pour vous de générer 1500 euros par mois en affiliation grâce aux sites de niche? 1500 euros par mois pendant des mois et des années…

Pour vous donner un exemple, en partant de zéro et en apprenant sur le tas, il m’a fallu 1 an pour atteindre la barre des 1000 euros et 2 ans et demi la barre des 5000 euros mensuels…

Maintenant imaginez que vous puissiez profiter de toute cette expérience, les 1500 euros par mois deviennent tout de suite beaucoup plus concrets…

Donc si gagner de l’argent en combinant l’affiliation et les sites de niche (Google) vous tente, j’explique le concept en détail dans la série de 4 vidéos que vous pouvez télécharger dès maintenant en cliquant ici.

Voici pour cette article, je serais très curieux de savoir ce que vous en avez pensé ? Si vous avez des questions, des interrogations ou encore des zones d’ombres, j’y répondrais avec plaisir dans les commentaires.