Aujourd’hui encore sur internet, dans la bataille féroce du référencement sur Google, les mots-clés sont toujours rois. Bien choisir ses mots-clés est absolument capital pour acquérir la meilleure place possible dans les résultats de recherches de Google et espérer y être visible par votre audience cible. Pourquoi est-ce si important ?

Pourquoi est-il si important de bien choisir vos mots-clés ?

Lorsqu’un internaute effectue une requête dans Google, en pianotant sur son clavier ou par recherche vocale, les algorithmes du célèbre moteur de recherches s’activent en coulisses pour organiser la réponse la plus adaptée, sous la forme d’une liste de résultats.

Pour cela, parmi toutes les pages du web qu’il a analysées, Google va chercher celles dont le contenu correspond le mieux à cette association précise de mots-clés et les classe par ordre de pertinence.

Bien choisir vos mots-clés dès le départ est crucial. Non seulement pour maximiser vos chances d’être visible sur Google, mais aussi pour attirer sur votre site web les bonnes personnes (votre audience cible) et de la bonne manière (votre stratégie), surtout si une part importante de votre chiffre d’affaires doit être réalisée sur internet.

Au contraire, si vous négligez le choix de vos mots-clés parce que vous souhaitez simplement créer un site web vitrine dans un premier temps et que vous ne comptez pas encore sur internet pour le développement de votre activité, vous risquez de vous faire doubler par des concurrents qui ont misé tôt sur le SEO pour capter votre clientèle, même si leur savoir-faire et leurs produits sont de moins bonne qualité que les vôtres.

En effet, les habitudes de consommation évoluent à grande vitesse, surtout depuis l’explosion de l’internet mobile et la part grandissante de consommateurs qui préfèrent acheter en ligne. Ainsi, beaucoup d’entreprises réalisent trop tard qu’elles auraient dû se préoccuper de leur stratégie de mots-clés pour se faire une place sur Google.

Pour ne pas tomber dans ce piège, voyons en détail, étape par étape, comment choisir vos mots-clés pour apparaître sur Google et optimiser correctement votre SEO (Search Engine Optimization).


1. Identifiez l’ensemble des mots qui correspondent à votre activité

Avant de vous lancer dans une étude des données statistiques de tel ou tel mot-clé sur Google, commencez par établir une liste assez large de tous les mots et associations de mots qui correspondent directement ou indirectement à :

votre activité,
votre cible,
votre stratégie.

Si vous travaillez en équipe, c’est l’occasion d’organiser une session de brainstorming, pour récolter un maximum de mots-clés pertinents pour votre projet, votre business, en n’hésitant pas à en balayer tout l’univers sémantique, incluant les synonymes et les thématiques connexes.

a. Les mots-clés de votre activité

Dans une première liste, de manière générale, énumérez tous les mots-clés directs et indirects, principaux et périphériques, correspondant à l’univers sémantique de votre domaine d’activité, votre métier, votre offre de services ou de produits. Parmi eux, identifiez les mots-clés qui vous définissent avec le plus de précision, de pertinence, de cohérence. Ainsi, vous commencerez à délimiter votre territoire SEO.

b. Les mots-clés de votre cible

Dans une deuxième liste, essayez maintenant de vous mettre à la place de votre audience ou de votre clientèle cible. Demandez-vous quels mots-clés elle cherche quotidiennement ou ponctuellement sur Google, en fonction de ses caractéristiques démographiques, ses besoins, ses envies, ses habitudes, ses problématiques, ses centres d’intérêts, ses éléments de langage, etc.

Dans un premier temps, n’hésitez pas à ratisser large, y compris de manière indirecte et périphérique, en explorant l’univers sémantique de vos internautes et mobinautes cibles. Puis, dans cette galaxie, déterminez quels mots-clés sont en adéquation avec votre activité, votre offre de services, vos produits, vos contenus. De cette manière, vous identifierez les chemins qui pourront mener vos différents segments d’audience cible jusqu’à vous, en utilisant leurs propres mots.

c. Les mots-clés de votre stratégie

Ensuite, pour continuer d’affiner votre recherche, parmi les associations de mots-clés qui se trouvent à la rencontre de vos deux listes (votre activité et votre cible), identifiez celles qui correspondent le plus précisément à votre stratégie marketing et commerciale. Cela vous permettra aussi de comprendre quels mots-clés périphériques supplémentaires peuvent traduire votre stratégie pour faire le lien entre votre cible et vous.

d. Les mots-clés génériques à associés aux vôtres

Pour affûter votre stratégie de référencement, n’oubliez pas d’associer aux mots-clés de votre liste d’autres mots, plus génériques, indépendants de votre secteur d’activité, mais utilisés fréquemment dans la plupart des requêtes Google des internautes et mobinautes, surtout avec l’essor de la recherche vocale, tels que comment, pourquoi, où trouver, acheter, guide, promotion, qualité, prix, etc.

De même, n’oubliez pas que pour une même requête, un internaute la pianotera en style télégraphique dans la barre de Google, alors qu’un autre formulera la phrase entière à l’oral : dans l’idéal, tentez de vous positionner pour les deux.

2. Évaluez le volume de recherches et le niveau de concurrence de vos mots-clés

Grâce à des outils de SEO spécialisés tels que Semrush, vous avez aujourd’hui la possibilité de savoir, pour chaque association de mots-clés :
quel est son volume de recherches sur Google,
quel est son niveau de concurrence sur Google,
ou encore quel est son Coût Par Clic (CPC) sur Google (pour les annonces payantes).

a. Le volume de recherches des mots-clés

Le volume de recherches représente le nombre de fois où des internautes saisissent une association de mots-clés dans Google sur une période donnée. Dans votre liste, étudiez quels mots-clés sont les plus recherchés. Cela vous permettra d’évaluer le trafic que vous pourrez tenter de générer sur votre site web et de voir plus clairement sur quels mots-clés vous choisirez de vous positionner.

Ceci dit, comme nous allons le voir, les mots-clés les plus demandés sur Google ne sont pas forcément les plus intéressants pour vous. Une fois que vous savez dans quelle mesure les mots de votre liste sont recherchés, d’autres critères sont à prendre en compte pour bien faire votre choix de mots-clés afin d’être visible sur Google.

b. La précision des mots-clés

Attention aux mots-clés trop imprécis, trop généraux, qui peuvent correspondre à différents domaines d’activités n’ayant rien à voir les uns avec les autres. Les mots-clés principaux que vous choisirez doivent être suffisamment précis pour correspondre exactement à votre cible et aux motifs de recherches sur Google sur lesquels vous voulez vous positionner.

Ainsi, vous amènerez à vous des prospects bien qualifiés, plutôt que des visiteurs lambdas dont la recherche initiale n’a aucun rapport avec ce que vous proposez. La précision dépend aussi de la longueur des associations de mots-clés, notamment dans une logique dite de longue traîne. Bien souvent, ce qui vous amènera du trafic bien qualifié se jouera sur des requêtes Google de 3, 4, voire 5 mots.

Par exemple, en mentionnant une ou deux caractéristiques de votre offre, de votre produit, ainsi que votre zone géographique, vous bénéficiez d’un double effet de levier : un segment de visiteurs locaux, qui vous correspondent plus précisément, sur un créneau de mots-clés moins prisé par vos concurrents. Or, voici un autre problème que vous devez contourner : le niveau de concurrence des mots-clés choisis.

c. Le niveau de concurrence des mots-clés

Sur les mots-clés les plus concurrentiels de la grande toile, inutile de chercher à se positionner directement, à moins de disposer d’énormes moyens. Impossible de rivaliser avec les grandes entreprises, déjà bien référencées sur Google pour certains mots-clés et dont les budgets investis dans le SEO peuvent être très élevés. Vous ne pourrez pas les détrôner sur leur terrain.

Dans l’élaboration de votre stratégie de mots-clés, faute de grands moyens, il faut être malin, car de belles opérations demeurent possibles. Pendant que les géants s’affrontent sur un certain territoire sémantique, d’autres terrains de mots-clés qui vous correspondent sont peut-être négligés par vos concurrents, tout en en générant un volume de recherches non-négligeable et bien qualifié. Ces associations de mots-clés représentent pour vous les véritables sources d’opportunités sur lesquelles vous devez vous positionner.

3. Organisez vos mots-clés pour créer l’arborescence de votre site web

Pour composer l’arborescence des pages web de votre site, n’oubliez pas la règle d’or du SEO :

1 association de mots-clés = 1 page web.

Parmi toutes les associations de mots-clés que vous avez mises dans votre besace, faites à présent le tri en fonction des types de pages de votre site web :

les mots-clés d’information sont faits pour vos pages web informatives, telles que les articles de votre blog professionnel, les pages de présentation de votre entreprise ou de votre Foire Aux Questions ;

les mots-clés commerciaux sont faits pour vos pages à vocation commerciale, telles que les pages de présentation de votre offre de services, de développement de votre argumentaire de vente ;

les mots-clés de conversion sont faits pour vos pages d’achat, telles que vos fiches produits, vos pages de finalisation des transactions contenant un bouton d’achat ou un formulaire de contact.

En les classant dans ces 3 groupes, vous verrez s’il vous manque encore des mots-clés, ou si certains de vos mots-clés justifient l’ajout de nouvelles pages ou rubriques dans l’arborescence de votre site web.

De cette manière, vous affinerez le plan de votre site internet et concocterez le bon parcours utilisateur, jusqu’à ce que chacune de vos pages web ait trouvé son association de mots-clés. Ainsi, la règle d’or du SEO sera respectée, afin que toutes vos pages soient compétitives en matière de référencement naturel sur Google. Grâce à ce souci du détail et du SEO bien fait, vous tirerez vers le haut des résultats de recherches tout votre site web et ferez la différence.

Dans ce sens, l’URL de chaque page web devra contenir l’association de mots-clés qui lui correspond. De plus, les URLs de vos pages devront respecter une certaine logique sémantique, de sorte que les pages mères de vos rubriques principales correspondent à des mots-clés plus généraux et que vos pages filles déploient les associations de mots-clés plus longues et ciblées. En définitive, l’URL de ces pages filles se déclineront ainsi : www.votresite.com/mots-clés-généraux/mots-clés-très-ciblés.

4. Rédigez les contenus de vos pages web en fonction de vos mots-clés

Afin que tout votre travail de recherche et de sélection de mots-clés porte pleinement ses fruits, il ne vous reste plus qu’à rédiger les contenus de chacune de vos pages, en fonction de ses mots-clés principaux. Plus le contenu d’une page web est développé et en adéquation avec son association principale de mots-clés, plus elle aura de chances d’être visible sur Google.

La richesse sémantique a aussi un impact de plus en plus grand dans le référencement de vos pages web par les algorithmes de Google. Au-delà d’une simple répétition de vos mots-clés dans le titre, les sous-titres et les paragraphes de votre page web, vous devrez donc penser à rédiger un contenu pertinent et enrichi, en développant autant que possible l’univers sémantique correspondant à cette association principale de mots-clés, autour de laquelle doit graviter un ensemble de mots-clés secondaires et périphériques.

Pour vous aider dans votre rédaction, des outils SEO spécialisés dans l’optimisation sémantique sont à votre disposition sur internet, afin de générer pour chaque association de mots-clés une liste de mots périphériques à mentionner dans la même page, en vue de marquer un maximum de points aux yeux de Google.

Maintenant que vous savez comment choisir vos mots-clés pour apparaître dans Google, à vous de jouer !

Et si vous avez encore une question par rapport à votre choix de mots clés ?
Posez-la en commentaire et je me ferai un plaisir de vous répondre.